Parcours Humanités numériques

 

, par Béatrice Joyeux-Prunel

Qu’appelle-t-on les Humanités numériques ? Un ensemble de méthodes et d’outils que l’on peut appliquer à l’enseignement et à la recherche en littérature et en sciences humaines et sociales, et qui permettent d’enrichir les objets d’étude, d’en faciliter la diffusion, l’analyse et l’archivage par le biais des technologies issues de l’informatique.

L’enjeu à embrasser l’ensemble des champs du numérique est de taille : épistémologique, anthropologique, cognitif, sociologique. La formation proposée, ouverte aux élèves et étudiants littéraires et scientifiques, permet une approche à la fois pratique et critique des Humanités numériques. Elle se fixe comme objectif de donner à chacun un bagage solide, favorisant l’appropriation des langages et des techniques et permettant d’être autonome quand il s’agira de produire et traiter numériquement des données.

Elle est validable dans le cadre du DENS (12 ECTS).

Programme détaillé : https://www.translitterae.psl.eu/parcours-humanites-numeriques/

La Mission Humanités numériques de l’ENS (Béatrice Joyeux-Prunel, DHTA/IHMC ; Thierry Poibeau, LATTICE ; Agnès Tricoche, Labex TransferS ; Richard Walter, ITEM ; coordination : Emmanuelle Sordet, directrice de la Bibliothèque Ulm-Jourdan) a conçu ce parcours de formation autour de trois modules et d’une série d’ateliers pratiques, permettant d’aborder conjointement théorie et pratique dans chacun des domaines du numérique.

Chacun des trois modules de la formation est articulé autour d’une thématique avec présentation des notions et des techniques de base pour pouvoir rassembler, éditer, exploiter et archiver les données, qu’elles soient produites ou utilisées. Les retours d’expérience et les exemples concrets donnent une idée claire de l’utilité des techniques enseignées et de leurs déclinaisons possibles. Les ateliers pratiques permettent une approche individualisée et la réalisation d’un projet numérique au choix de l’étudiant.