Cours et séminaires 2018-2019

, par Ingrid Pichon

COURS D’INITIATION, RECOMMANDÉS AUX NORMALIENS DE PREMIÈRE ANNÉE

 

ARTS-MM-THAFB2-S1
• « L’atelier du spectateur/de la spectatrice »- Anne-Françoise Benhamou S1, 6 ECTS

Ouvert à tous, cet atelier a pour objet des spectacles présentés à Paris pendant l’année. Au rythme d’un spectacle par semaine, on explorera la diversité de la production théâtrale actuelle : spectacles français ou étrangers, artistes confirmés ou jeunes metteurs en scène, théâtre de texte ou formes hybrides, interdisciplinaires. Inscription préalable auprès d’Anne-Françoise Benhamou par un mail début septembre : anne-francoise.benhamou@ens.fr

VENDREDI 10H-13H - SALLE WEIL
PREMIERE SEANCE : VENDREDI 21 SEPTEMBRE

VALIDATION : PARTICIPATION ORALE, ASSIDUITÉ À L’ATELIER, PRÉSENCE À TOUS LES SPECTACLES

 

ARTS-AA-THAFB6-S1
• Lecture et dramaturgie du texte de théâtre : Shakespeare, dramaturgies de l’amour - Anne-Françoise Benhamou S1, 6 ECTS

Comment Shakespeare parle-t-il d’amour, de passion, d’érotisme, de genre, de couple ? Et surtout comment nous en parle-t-il à nous, au XXIe siècle ? Lire un texte classique d’un point de vue dramaturgique, c’est à la fois tenter de comprendre comment il fait sens dans son époque et rechercher ses points de contact, ou de résistance avec notre monde contemporain. Pour mesurer ces écarts, nous explorerons trois pièces - Roméo et Juliette, La Nuit des Rois, Antoine et Cléopâtre - très différentes par leur modalité théâtrale (tragédie, comédie, tragédie historique) mais aussi par l’âge des amants, leur rapport au genre (gender), et l’entrelacs du thème amoureux avec les autres thèmes (politiques, historiques, existentiels). La mise en scène par Thomas Ostermeier de La Nuit des Rois à la Comédie Française fera partie de notre réflexion, ainsi que celle de Christoph Marthaler (en captation), et un corpus d’essais contemporains sur l’amour.
MARDI 16H-18H - SALLE WEIL
PREMIERE SEANCE : MARDI 18 SEPTEMBRE

VALIDATION : ASSIDUITÉ, DOSSIER OU EXPOSÉ

 

ARTS-IN-THMC1-S1
• Le théâtre contemporain est illisible ? Lisons-le ! - Marion Chénetier-Alev, S1, 6 ECTS

Alternant lectures de textes contemporains exemplaires, rencontres avec des auteurs dramatiques et tentatives d’appropriation libre (voix, jeu, lectures, émissions…) des différentes œuvres analysées, ce séminaire propose une plongée dans les écritures théâtrales d’aujourd’hui. Réputées difficiles, elles déplacent en effet les habitudes du lecteur/spectateur/acteur. Quels outils pratiques, quelles notions théoriques mobiliser pour les lire ? On s’attachera à dresser une cartographie de la production dramatique moderne et contemporaine ; à revenir sur les causes et les enjeux des « crises » qui ont affecté le texte dramatique au cours des XXe et XXIe siècles ; à montrer la diversité des réponses apportées par les auteurs aux mutations qui affectent le théâtre et le monde depuis la seconde moitié du XXe. Le séminaire s’appuiera également sur la programmation théâtrale de la saison et sur l’analyse des spectacles vus ensemble.
LUNDI 9H30-12H30, SALLE WEIL - PREMIERE SEANCE : LUNDI 24 SEPTEMBRE
VALIDATION : ASSIDUITÉ ET « APPROPRIATION LIBRE » D’UN TEXTE PARMI LES OEUVRES ÉTUDIÉES.

 

ARTS-IN-THMC2-S2
• La critique en arts du spectacle, supports, enjeux et mutations (1) : théâtre, cinéma, musique, danse - Marion Chénetier-Alev, S2, 6 ECTS

Ce séminaire interrogera les différentes modalités de la critique dans les arts vivants. Il s’intéressera à la fois à l’histoire de la critique et de la presse, aux diverses postures et théories critiques, et à l’évolution des supports critiques jusqu’à l’ère du numérique actuelle. Il permettra aux étudiants d’acquérir des outils méthodologiques à la fois dans l’analyse des textes critiques rencontrés et dans la constitution de leurs propres écrits. Elèves et étudiants seront en effet amenés à rencontrer des professionnels de ce champ et à produire des textes critiques à partir des spectacles vus ou étudiés, ainsi qu’à réfléchir aux nouvelles formes que la critique d’aujourd’hui pourrait revêtir.
MERCREDI 9H30-12H30, SALLE WEIL
VALIDATION : ASSIDUITÉ ET PRODUCTION CRITIQUE.

 

ENSEIGNEMENTS PARTICULIEREMENT DESTINÉS AUX ETUDIANTS AVANCÉS : SEMINAIRES DE MASTERS NOTAMMENT, ET AU-DELA.

ARTS-IN-THAFBIM1-A
Théâtre et Ecologie : la nature n’est plus un décor - Frédérique Aït Touati (CNRS), Anne-Françoise Benhamou, Isabelle Moindrot (Paris 8), S1-S2

La réflexion contemporaine sur l’Anthropocène, ou, plus largement, le nouveau régime climatique, a entrepris depuis plusieurs années de redéfinir profondément la situation de l’humain dans le monde : elle remet en question un système dualiste opposant l’humain à la « nature », l’humain et le non-humain. Ce faisant, elle fait du théâtre non seulement une métaphore (l’homme sur le théâtre du monde) mais un levier majeur de la réflexion sur les vivants de la Terre, acteurs d’un décor qui n’en est plus un. A partir de textes (en philosophie, anthropologie, éthologie, géophysique) qui prennent acte de ce basculement, ce séminaire en envisagera les prolongements, échos et manifestations dans l’histoire du théâtre. La scène théâtrale du 19e siècle, caractérisée par les progrès des techniques et la recherche constante des effets spectaculaires, permettra notamment d’interroger quelques nœuds de la configuration matérielle et symbolique qui lie le théâtre et l’opéra à la nature. On s’intéressera plus particulièrement à certains matériaux exploités pour la scène (les gaz et autres énergies), à quelques agents terrestres requis par la dramaturgie (animaux, eau, feu…), aux territoires (forêts, fleuves…) comme personnages. Enfin, la scène contemporaine, de plus en plus riche en problématiques écologiques, sera l’occasion d’examiner les incidences de ce nouveau régime de pensée fait à la présence humaine de l’acteur, à la scénographie, et aux enjeux politiques du théâtre. Plusieurs spectacles de la saison seront à notre programme.
LE 3e MERCREDI DU MOIS EN SALLE WEIL, 16H-19H (17 OCTOBRE, 21 NOVEMBRE, 19 DECEMBRE, 16 JANVIER, 20 FEVRIER, 20 MARS, 17 AVRIL, 15 MAI)
VALIDATION : PRÉSENCE À L’ENSEMBLE DES SÉANCES ET DOSSIER FINAL

 

ARTS-IN-THAFBCP1-S2
• Exercices de dramaturgie à la Manufacture de Lausanne - Anne-Françoise Benhamou et Célie Pauthe (Metteure en scène) S2 (3 semaines en mai) 6 ECTS

En stage pendant 3 semaines à La Manufacture (Haute école des arts de la sc ène de la Suisse romande), située à Lausanne, 6 étudiant.es de l’ENS y travailleront en tant que dramaturges avec 6 élèves metteur.es en scène de cette école, sur des projets initiés et encadrés par Célie Pauthe (metteure en scène) et Anne Françoise Benhamou. En raison du nombre restreint de places disponibles, les étudiant.es en théâtre seront prioritaires.
DATES : 5-31 MAI. INFORMATIONS A LA RENTREE SUR LE SITE DU DHTA ET SUR LA LISTE ARTS.
VALIDATION : PARTICIPATION

 

ARTS-MM-THAFB4-S2
Théâtre/Cinéma : Différences d’âges - Anne-Françoise Benhamou, Françoise Zamour, S2, 6 ECTS

Comment se confrontent les générations sur les scènes et les écrans ? Depuis les débuts de la fiction occidentale, l’âge est une façon majeure de caractériser un personnage, et le face à face des générations un ressort tragique autant que comique. Parents et enfants, maîtres et élèves, tandems complices ou adversaires irréconciliables, conjoints désassortis ou amants transgressifs, la fiction tour à tour gomme ou accentue les différences d’âges, la mise en scène et la réalisation les dramatisent ou les magnifient. Que l’écart générationnel agisse dans le couple, dans la famille, dans la vie sociale ou politique, c’est aussi un état du monde qui s’y raconte. Ce séminaire se propose d’examiner toutes les formes de la différence d’âge, au théâtre et au cinéma. Comment affecte-t-elle le jeu des acteurs et de actrices ? La relation entre l’interprète et le personnage ? Pour examiner la question, on convoquera les œuvres de Tchekhov, Shakespeare, Desplechin, Assayas, Sautet, Honoré…JEUDI 14H30-17H30 - SALLE WEIL
VALIDATION : ASSIDUITÉ, DOSSIER OU EXPOSÉ

 

ARTS-IN-THMC3-S1
• Histoire de l’acteur (1) : écrits et poétique du jeu de l’acteur - Marion Chénetier-Alev S1, 6 ECTS

À partir de quand et comment le comédien a-t-il pris la parole sur son art ? Pourquoi, et dans quels termes, a-t-il tenté de penser et de formuler les éléments constitutifs de son métier – ou se refuse-t-il à le faire ? Est-il possible de théoriser quelque chose du jeu du comédien, ou a-t-on affaire à une pratique dont tout se dérobe à la saisie verbale ou conceptuelle ? Quels sont les écrits marquants des acteurs sur leur travail qui jalonnent l’histoire du théâtre jusqu’aujourd’hui ? Et pourquoi, à un moment donné, a-t-on cessé de leur donner la parole ? En croisant documents historiques (iconographiques, textuels, sonores, audio-visuels) et témoignages contemporains, ce séminaire de recherche sur l’acteur sera aussi l’occasion de découvrir et de s’emparer des archives du théâtre, et de participer à la préparation du colloque « L’acteur dans la presse » (décembre 2019), auquel élèves et étudiants intéressés seront invités à collaborer.
MERCREDI 9H – 12H , SALLE WEIL - PREMIERE SEANCE : mercredi 26 septembre
VALIDATION : ASSIDUITÉ ET ANALYSE D’UN CORPUS DÉTERMINÉ AVEC L’ENSEIGNANT.

 

ARTS-IN-THMC4-S2
• Théâtre et médias(1) : théâtre et radio - Marion Chénetier-Alev S2, 6 ECTS

Depuis la fin du XIXe siècle, le développement des technologies d’enregistrement, de production et de diffusion de l’image et du son (téléphone, radio, cinéma, télévision, vidéo, web) a entraîné le théâtre dans une évolution décisive, le conduisant à s’interroger sur ses propres composantes, bouleversant ses conceptions et ses pratiques. Ce séminaire, conçu sur plusieurs années, s’attachera à étudier la manière dont ces nouvelles technologies affectent tant la création théâtrale que la réception des œuvres et le statut du « spectateur ». Pour l’année 2018-2019, il propose une traversée de l’histoire des rapports entre théâtre et radio, et la découverte des trésors inconnus de la création dramatique radiophonique de 1935 à nos jours. Le séminaire donnera l’occasion de rencontrer des professionnels de la radio et, possiblement, de collaborer avec la web radio de l’ENS (trENSmissions) pour créer une œuvre/émission radiophonique.
VENDREDI 10H-13H, SALLE WEIL
VALIDATION : ASSIDUITÉ ET ANALYSE OU PRODUCTION D’OEUVRES RADIOPHONIQUES

 

ARTS-AA-THAFBFZHB1-A
• Arts du spectacle, cinéma et sciences humaines et sociales : disciplines, pratiques, méthodes - Séminaire de l’UMR THALIM, coordonné par Anne-Françoise Benhamou, Valérie Pozner (CNRS, histoire du cinéma), avec Hélène Bouvier (CNRS, anthropologie/arts du spectacle), Marion Chénetier-Alev, Mildred Galland-Szymkowiak (CNRS, philosophie, esthétique), Marie-Madeleine Mervant-Roux (CNRS, études théâtrales), Françoise Zamour S1- S2, 6 ECTS

En s’appuyant sur des exemples concrets, ce séminaire mensuel proposé par des spécialistes en théâtre ou en cinéma de l’UMR THALIM s’attachera à exposer et à explorer les apports de l’histoire, de l’anthropologie, de la sociologie, de la philosophie à la pensée sur les arts du spectacle (incluant le théâtre, le cinéma, mais aussi la marionnette, le cirque, la danse, la poésie performée, les spectacles musicaux, les créations sonores et certaines formes radiophoniques, en France et dans le monde.) Le séminaire s’organisera, lors de chaque séance, dans un des domaines concernés, autour d’un exposé d’un.e chercheur.e, membre de l’unité ou invité.e (40 mn) et d’un.e intervention d’un.e doctorant.e (15 mn) faisant état de ses questions dans le même champ théorique. Ces interventions seront suivies d’une heure de discussion.
LE 3e LUNDI DU MOIS, 12H30-14H30
15 OCTOBRE, 19 NOVEMBRE, 17 DECEMBRE (ANNULEE) , 21 JANVIER, 18 FEVRIER, 18 MARS, 15 AVRIL, 20 MAI.

  • 21 Janvier : Benoit Turquety (Université de Lausanne, histoire et esthétique du cinéma) : « Cinémas du dehors, cinémas d’en bas : géographie et structures des médias décentralisés »
  • 18 Février : Hélène Marquié (Université Paris 8, Etudes de genre / danse), et Ulysse Caillon (doctorant, théâtre, sous réserve) L’intitulé sera communiqué début janvier. 
  • 18 Mars : Laurent Le Forestier ( Université de Rennes 2, histoire et esthétique du cinéma) : « Comprendre le montage à l’époque du muet : technique, sociologie, esthétique » 
  • 15 Avril : François Albera (Université de Lausanne, histoire et esthétique du cinéma : ) "Vues Lumière, une métaphysique des feuilles"
  • 20 Mai : Fabien Cavaillé (Université de Caen, histoire et anthropologie du théâtre) et Maëlle Puechoultres (mastérienne, théâtre) . L’intitulé sera communiqué début janvier.
 
 
 
 

VALIDATION : PRÉSENCE À L’ENSEMBLE DES SÉANCES ET DOSSIER FINAL