Les musées en action pour le public âgé

  • L’accueil des publics âgés dans les musées, Nadeije Laneyrie-Dagen

    , par Caroline Archat

    Nadeije LANEYRIE-DAGEN est professeure d’histoire de l’art à l’Ecole Normale Supérieure. Spécialiste de la peinture de la Renaissance, elle travaille sur les questions relatives au corps, à la physiognomonie (le corps expressif) ainsi qu’à l’âge et au vieillissement. Elle a conçu le programme de recherche AGING and ARTS qu’elle dirige depuis 2015.

  • Le Louvre à l’hôpital : une artothèque au bénéfice des services gériatriques, Cathy Losson et Séverine Casterman

    , par Caroline Archat

    Diplômée en sciences politiques et en histoire de l’art, Cathy LOSSON dirige le service démocratisation culturelle et action territoriale du musée du Louvre. Elle travaille avec Séverine CASTERMAN, chargée des publics empêchés qui, en charge des partenariats Culture/Santé et Culture/Justice, développe des projets dans le but de familiariser à l’art tous les types de publics.

  • Le Louvre en tête : un programme dédié aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et à leurs aidants, par Séverine Casterman, Michel Lo-Monaco et Cathy Losson

    , par Caroline Archat

    Directrice du service démocratisation culturelle et action territoriale du musée du Louvre, Cathy LOSSON collabore avec Michel LO MONACO, en charge du secteur du handicap, et Séverine CASTERMAN, chargée des publics empêchés. Soucieux de répondre au principe d’universalité cher au Louvre, ils développent des programmes de médiation pour tous les publics au sein du musée et hors les murs.

  • Alzheimer au musée Picasso : La Mémoire des regards, Marie Leclerc

    , par Caroline Archat

    Marie Leclerc est chargée de l’accessibilité au sein de la Direction des Publics et du Développement Culturel du Musée national Picasso-Paris depuis 2013. Elle s’est formée à l’histoire de l’art et à la médiation culturelle à l’École du Louvre et à l’Université Paris III–Sorbonne Nouvelle. Elle a collaboré avec plusieurs institutions françaises et internationales sur la préparation d’outils et d’activités de médiation pour des lieux muséaux, tels que le musée du Louvre et son antenne du Louvre – Lens ou l’exposition Naissance d’un musée (Agence France Muséum – Abu Dhabi).

  • La créativité au grand âge. Le dispositif "Prime Time" au MoMA, Francesca Rosenberg et Laurel Humble

    , par Caroline Archat

    Francesca ROSENBERG est Directrice des programmes collectifs, des programmes d’accessibilité et des programmes pédagogiques au Museum of Modern Art (New-York). Depuis vingt ans elle a, avec son équipe, gagné réputation et respect dans le monde entier pour les efforts accomplis pour rendre le Musée accessible à tous. Francesca Rosenberg est membre fondateur du Museum Access Consortium. Elle est membre du conseil d’administration de Studio in a School, le programme d’intégration d’activités artistiques à l’école de New York City, et co-auteur de Meet me : Making Art Accessible to People with Dementia et de Making Art Accessible to Blind and Visually Impaired Individuals.

  • Les bénévoles dans les musées américains : réflexion personnelle, Walter Srebnick

    , par Caroline Archat

    Walter SREBNICK est guide et médiateur volontaire au Metropolitan Museum of Art, aux Cloisters (Les Cloîtres) et à la Morgan Library and Museum (New york). Dans ces institutions, il organise des visites pour les adultes et pour des groupes d’écoliers, avec pour domaines de spécialité l’art et la culture du Moyen-Âge, l’histoire de l’écriture, et les relations entre art et littérature. Professeur émérite en Littérature et Cinéma à la Pace University, il est l’auteur d’ouvrages sur la littérature du Moyen-Âge et l’histoire du cinéma.

  • La maison nationale des artistes à Nogent-sur-Marne. Un lieu d’accueil pour les artistes âgés, Laurence Maynier

    , par Caroline Archat

    Laurence MAYNIER est directrice de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, depuis avril 2016. En 1986, elle intègre la Délégation aux arts plastiques pour s’occuper des nouveaux médias et des expositions d’art contemporain au Grand Palais et au Musée du Luxembourg. Elle prend la direction de ce service en 1992 et développe les relations presse, la politique éditoriale, la documentation, l’audiovisuel, l’économie culturelle et le mécénat, les expositions, le soutien au secteur de la BD et les relations internationales. En 1996, elle rejoint l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, pour y créer le département de la communication et des relations extérieures, chargée notamment de la programmation culturelle. En 2004, elle est nommée secrétaire générale adjointe de la Manufacture nationale de Sèvres et s’occupe plus particulièrement des plasticiens conviés, des relations publiques et des éditions. Avec la création de l’établissement public Sèvres – Cité de la céramique, elle devient déléguée au développement culturel de l’institution, en janvier 2010.